La tête dans les choux

Le jardin d’hiver: paillage mouillé, boue collée aux bottes, ciel gris et vent froid.

Pas de quoi faire la fête!

Néanmoins, j’ai envie de faire un tour tous les deux-trois jours, pour vérifier les dégâts du gel, surveiller la pousse des gentils légumes d’hiver et cueillir ce dont j’ai besoin pour une soupe ou un gratin…

Je n’étais pas prête, il y a quelques jours, à tomber sur des sublimes choux « romanesco », à l’allure fière et aux couleurs vives, qui sortaient du paillage comme une offrande votive. J’avoue que je ne me souviens pas trop de l’endroit précis ou je sème ou je plante tel ou tel légume: ma façon de faire le jardin est tellement différente du classique « rangée des choux » ou « rangée des poireaux » que souvent je découvre seulement par hasard que le petit pois que j’avais semé est enfin sortie, caché par une salade, entouré d’herbes sauvages et ombragé par des blettes!

Je eu envie de rendre hommage à cette beauté, et j’ai décidé de les préparer façon « sud », avec du piment, de l’ail, des câpres et des olives (plus l’immanquable citron bien sur). Pour en faire un plat complet (légumes verts, légumes secs et céréales), j’ai accommodé des pois-chiches réduits en crème sur une assiette, et j’ai posé sur leur douceur les petits fleurs du chou sautées à l’huile d’olive, enrobées des miettes croquantes et décorées per des pignons de pin grillés.

Chou romanesco « ammollicato » avec purée de pois-chiches, piment & citron

20180207_152849-e1518272747437.jpg

Pour 4 personnes

  • 1 chou romanesco
  • 1 poignée de câpres (sous sel c’est mieux autrement sous vinaigre)
  • 2 poignées d’olives vertes dénoyautées
  • 3 tranches de pain pas trop frais et pas trop vieux non plus (2-3 jours)
  • 3 gousses d’ail
  • 1 citron
  • 2 tasses de pois-chiches cuits à l’eau
  • 1 poignée de pignons de pin grillés
  • piment selon l’envie
  • huile d’olive vierge-extra

Laver le chou et couper-le en morceaux, en essayent de respecter les fleurs: l’idée est de ne garder que les rosettes, et utiliser le reste (feuilles etc) pour une soupe ou une sauce.

20180207_160759.jpg

Ecraser en miettes la mie des tranches de pain.

Dans une poêle, faire-les griller. Réserver.

Dans la même poêle, chauffer l’huile d’olive avec 2 gousses d’ail ecrasés et le piment et faire sauter les rosettes de chou.

Saler et continuer la cuisson pendant 5 mn: le chou doit s’attendrir mais rester croquant.

Ajouter les câpres que vous aurez dessalés ou égouttés, et les olives coupées en deux.

Eteindre le feu.

Enrober le chou des miettes croquantes.

Mixer les pois-chiches avec 1 gousse d’ail, le jus d’un demi citron, 2 ou 3 cuillères d’eau (la même du cuisson des pois-chiches si vous les avez préparés vous-même) et du sel.

Dans une assiette plate, étaler 3 cuillères de crème de pois-chiche. Déposer au dessus le chou, parsemer de pignons de pin et décorer de zestes de citron.

En réduisant les quantités vous pouvez en faire une entrée, autrement c’est un plat principal léger et riche en fer, protéines et vitamines.

Pour un parfait repas végétal, ajouter une salade de légumes et fruits de saison assaisonnée avec une vinaigrette de crème de sésame, huile d’olive, gingembre râpé et vinaigre de cidre.

img-20180207-wa0006.jpeg

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s